René Llense fêtera ses 100 ans dans quelques jours – FC Sète 34 – Site officiel du Football Club de Sète 34


Actualités

Publié le : juillet 4th, 2013 | par la rédaction

0

René Llense fêtera ses 100 ans dans quelques jours

renéllense1

Le jour de la fête nationale, René Llense fêtera ses 100 ans. Il est le dernier international des années 30 en vie et peut être le dernier vivant de tous les internationaux de la planète ayant participé à la Coupe du Monde 1934.
L’ancien gardien sétois se souvient de tout et garde en mémoire ses faits de gloire, comme précisément le 6 mai 1934 à Colombes lors de la finale de la Coupe de France face à Marseille gagnée 2 à 1 sous le regard du président de la République Albert Lebrun.  René Llense avait alors 21 ans. Cette victoire leur avait rapportée, la somme modique de 50 francs.
Quelques semaines plus tard, le titre de champion vient concrétiser le premier doublé de l’histoire du football français.

DEUX COUPES DU MONDE
Le doublé en poche, il découvre le stade Mussolini de Turin pour les 8èmes de finale du Mondial. Doublure d’Alex Thépot, il assiste sur le banc à la défaite tricolore face à l’Autriche 3 à 2 après prolongation. L’Italie sortira vainqueur de cette Coupe du Monde en battant la Tchéquoslovaquie 2 à 1 après prolongation.

Quatre ans plus tard, Réné Llense est de nouveau remplaçant, mais de Laurent Di Lorto lors de l’épreuve 1938 organisée en France. L’Italie élimine les Bleus 3 à 1 en quart de finale. Epreuve de nouveau remportée par l’Italie,  vainqueur de son duel contre la Hongrie en finale 4 à 2.

Deux belles expériences, qui enrichissent son vécu en sélection, riche de 11 matches échelonnés de 1935 à 1939, alors qu’il évoluait à Sète puis à Saint Etienne, l’autre club de son cœur.

René Llense n’oublie jamais de parler de sa première sélection : « l’Equipe de France, c’était énorme ! je me souviens de l’annonce de ma première convocation dans le journal l’Auto pour le Mondial. J’avais hâte d’y être ».

De ses onzes sélections René Llense retient avant tout son rendez vous amical à Naples en 1938, face à l’Italie, double championne du Monde en titre. On nous a demandé d’exécuter le salut fasciste devant l’état-Major de Mussolini. Refus de notre part. Le public hurlait et nous lançait des pierres et des bouteilles. Aucun joueur n’a bronché, même le jeune prodige Larbi Ben Barek qui honorait sa première sélection.

RENE LLENSE
Né le 14 juillet 1913 à Collioure (Pyrénées-Orientales)
Gardien de but. International
11 sélections

CLUBS
Sète  (1930-1938)
Saint Etienne  (1938-1939) puis (1944-1945)
Toulon (1946-1947)

PALMARES
Champion de France 1934 avec Sète
Coupe de France  1934 avec Sète

renéllense2


À propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour en haut de la page ↑